Témoignage de Thomas CLARION, champion de ski nordique handisport

Thomas Clarion, 33 ans, a perdu la vue à 20 ans suite à une rétinite pigmentaire, maladie génétique dégénérative. Avant sa cécité, il pratiquait déjà beaucoup de sport et du ski de fond en loisir. Il a alors décidé de continuer avec un enjeu de taille : passer à un stade de haut niveau. 

C'est chose faite depuis plusieurs années. En effet, skieur au sein de l'équipe de France Handisport, son palmarès est impressionnant. Parmi ses nombreux titres, il remporte, en 2014, avec son guide Julien Bourla, deux médailles de bronze aux JO de Sotchi : en 10km libre homme et dans le relais ouvert 4 x 2,5 km. Son prochain objectif : les Mondiaux de ski nordique handisport à Cable, aux Etats-Unis. 

Cette année, grâce au soutien du Groupe Malakoff Médéric, partenaire de la Fédération Handisport et mécène de la Fondation VISIO, Thomas a pu être équipé, gracieusement, d'une canne TOM POUCE.

Sur le registre professionnel, Thomas Clarion est masseur kinésithérapeute à Bonneville.

Voici son témoignage après quelques semaines d'utilisation :

" Je réside en Haute Savoie, dans une petite ville dépourvue de transport en commun. J'ai ainsi à marcher sur des distances de 500m à 2km dans mon quotidien. Dissuadé par l'adoption d'un chien guide pour différentes raisons, notamment liées à ma pratique sportive à haut niveau qui m'oblige à de nombreuses absences, j'ai entendu parler de la canne électronique TOM POUCE et de la Fondation VISIO par Malakoff Médéric qui sponsorise ma pratique handisportive.
Cette idée m'a séduite, d'autant plus que je me préparais à devenir père de famille.

J'ai rapidement débuté une formation sur Lyon. Je connaissais la ville en tant que malvoyant puis aveugle pour y avoir fait mes études.
J'ai très vite été séduit par la facilité d'utilisation du produit, particulièrement intuitive.
Le dispositif émet une vibration dans la main à l'approche des obstacles. Cela permet de rendre beaucoup plus fluide les déplacements en donnant un facteur d'anticipation. Dans un premier temps, il est vrai que l'utilisation demande un surcroît de concentration.

Dans mes déplacements au quotidien, j'apprécie des fonctions avancées qui me permettent de trouver des repères à distance, que j'utilise pour traverser un terrain de sport ou un grand parking.
De plus, ayant bonne vitesse de marche, grâce à la canne électronique, j'augmente ma sécurité si un obstacle est présent, comme un poteau ou une voiture encore bien trop souvent mal garée.

Je trouve que cette canne est un bel outil, d'autant plus que la formation nécessaire est de qualité et qu'elle offre un suivi personnel et technique sur du long terme.
J'ai trouvé au travers de cette aide technique une belle alternative au chien guide, et je circule maintenant avec rapidité et sécurité sur le trajet de la crèche, mon petit dans le sac à ventre !!!

"

 

fausse montre repliques de montres